©Dargaud

Après une solide formation à l’École des arts appliqués à l’industrie (Paris) à la fin des années 1950 et des débuts pour le moins hésitants, sa passion de jeunesse pour le dessin de bande dessinée sera le fil conducteur de sa carrière. En 1967, dans le journal ‘Pilote’, il crée, avec son ami d’enfance Pierre Christin, les personnages de Valérian et Laureline pour une histoire de science-fiction. Pas un instant ils n’ont imaginé la longévité de leurs héros… Il reçoit, en 1984, le grand prix du festival d’Angoulême. Si « Valérian » est son unique série dessinée, Mézières aime varier les expériences comme avec « Lady Polaris » (rééd. Casterman, 2008) ou « Les Habitants du ciel » (Dargaud). Sollicité en 1992 par Luc Besson pour créer les décors futuristes du « Cinquième Élément », Mézières apporte sa touche personnelle au film et convie, par exemple, les taxis volants que Valérian empruntait dans « Les Cercles du pouvoir » (Dargaud, 1994) ! Pour le projet Lille 2004 il imagine un « Chemin des étoiles », gigantesque décor d’astroport au coeur de la ville, qui ne passe pas inaperçu ! La même année, il attaque le cycle final des aventures de Valérian et Laureline, avec « Au bord du Grand Rien » (Dargaud). En 2006, Le ComicCon de San Diego, aux États-Unis, lui décerne un Inkpot Award. En 2013 paraît l’ultime album des aventures de Valérian et Laureline, « Souvenirs de futurs » (Dargaud). La boucle est bouclée, Mézières et son complice de toujours sont en route pour de nouvelles aventures… En 2017, Luc Besson adapte au cinéma les aventures de Valérian avec son film “Valérian et la cité des mille planètes.

Dimanche 27 mai à 14h30 – Forum BD (Esplanade) :

Rencontre avec Jean-Claude Mézières, animée par Alexandre Cussey de la radio Raje.